Un petit mois après son lancement, l’aventure CNJ écrit ses premières lignes. Et déjà, des habitudes s’instaurent. Petit quiz sur l’actualité en arrivant, café ou thé à la pause, sandwich le midi, on prend tous nos marques.

Par Paul Boiteau, engagé en Formation Pro sur 1 an au CNJ

Les figures de cette première page sont déjà bien identifiées. Entre responsables, intervenants professionnels et étudiants l’alchimie s’installe. Jeune ou moins jeunes, débutants ou avec un peu d’expérience, on s’est déjà bien identifié. L’homme de challenge, celui qui a toujours une question, le « routinophobe », on n’hésite pas à plaisanter.

Réparti en deux promos, Professionnelle en un an et Bachelor en deux, notre groupe d'une vingtaine d’étudiants s’essaye à tous les supports. Mais durant ces premières semaines, l’écriture est en gras.

Après avoir appréhendé les termes journalistiques et techniques de rédaction, les professionnels accompagnent régulièrement leurs interventions d’un atelier écrit. Peu importe le média ou le support : Radio, TV, Presse écrite ou Web, l'écriture est primordiale. Mais chacun a ses propres codes et les intervenants n’hésitent pas à nous aiguiller.

La pratique vient aussi se joindre aux techniques rédactionnelles. Reportage sur le terrain à Montbert pour l’arrivée d’Amazon, initiation aux outils de mise en page et réalisation de maquettes. On va au-delà de la simple écriture, se plongeant au cœur des différentes facettes du métier. A la fin de l’année, il faudra sortir armés, car sur le marché du travail il faudra batailler !

Si l’histoire au CNJ ne fait que commencer, les plus belles lignes sont encore à venir…
infographie paul boiteau